Quelques témoignages :    Claire     Anne-Laurence     Cécile     Birthe     Sylvie

blanc  auxiC3 1

 « Venant de milieux et de pays très divers, nous voulons, dans le respect des différences, nous laisser transformer par l'accueil des richesses dont les autres sont porteuses. » Constitutions n° 73

 « Comme le monde dans lequel nous vivons, nous sommes travaillées par la force des particularismes locaux, générateur de rejets, mais nous souhaitons vivre la communion comme une aventure spirituelle dans laquelle la rencontre de l'autre soit source de vie évangélique et la différence vécue comme une bénédiction. »
Chapitre Général 2002

   monde4


L'internationalité de l'Institut colore aussi le quotidien de nos communautés lorsque la formation d'une sœur ou sa mission la conduit à vivre pendant un temps plus ou moins long dans une autre province que la sienne.
Expérience de déplacement pour la sœur, mais aussi pour la communauté qui l'accueille. Faire communauté entre sœurs de cultures différentes invite chacune à une nouvelle écoute, à une nouvelle compréhension du charisme et de la manière qui nous est propre de suivre le Christ.


Nous reconnaissons entre nous un « esprit de famille », une compréhension commune de ce qui fonde notre espérance... mais aussi une expression de cette espérance singulière, propre à une culture et qui surprend.

La surprise ou l'étonnement sont sources de renouvellement pour chacune, sources de la joie de découvrir une nouvelle facette de ce qui nous fait vivre ; joie d'approfondir et d'enrichir par l'écoute de l'autre, et au-delà de nos résistances à être déplacées, une manière nouvelle et personnelle d'incarner notre vocation de « missionnaires de l'espérance ».

Province de France-Belgique des soeurs Auxiliatrices des âmes du purgatoire