La communauté de Marseille

 
Passer la souris sur la photo...

Marseille 2017 1Nous vivons dans la maison diocésaine du Mistral.

Notre communauté a reçu la mission de contribuer à donner une âme à cette maison qui reçoit des groupes très divers, peu familiers de l’Église.

C’est aussi le lieu de travail des services diocésains ; Marie-Anne y a donc son bureau et contribue à ce que des liens se tissent entre les services. Nous prions, seules et en communauté, dans l’oratoire de la maison et l’un ou l’autre commence à se joindre à nous.

Nous sommes proches de la vie de l’Église locale et apprécions ses richesses propres, en particulier son engagement dans le dialogue interreligieux. Nous percevons aussi ses besoins.

 

Marseille 2016 1

  

Le grand appartement mis à notre disposition nous ouvre à l’hospitalité. C’est un axe fort de notre vie quotidienne : demandeurs d’asile, amis et famille, sœurs, hôtes de passage…

Marseille mamadiNos missions personnelles nous orientent vers des personnes en souffrance ou marginalisées (en deuil, détenues ou migrantes, en difficulté sociale et scolaire) et nous font participer activement à la vie de l’Église locale, à travers nos responsabilités dans la catéchèse et le catéchuménat, la vie spirituelle, la famille ignatienne ou notre paroisse.

 

 

christineP St Laurent 2017Christine P Christine au Réseau St Laurent

Je suis aumônier de la prison des femmes aux Baumettes, une mission belle et rude où notre charisme résonne en profondeur. Je suis heureuse que la petite équipe qui partage avec moi cette mission, s’étoffe peu à peu. J’ai la chance de participer à l’atelier justice de Marseille – une sorte d’équipe CVX rassemblant des professionnels de la justice – qui m’aide à saisir la complexité des situations. J’ai du coup accepté d’accompagner l’équipe de responsables de ces ateliers en France.
Je participe aussi à l’animation du Réseau St Laurent de Marseille,en continuité avec mon engagement précédent au Secours Catholique. Des liens d’amitié s’y tissent peu à peu et me donnent beaucoup de joie.  

 

Marseille MarieAnne 2016blanc

Marie-Anne

Depuis un an, comme responsable diocésaine, j'arpente le diocèse de Marseille à la rencontre des catéchistes, familles et prêtres pour découvrir leur réalité. J'y découvre des personnes engagées, fidèles, sur qui l'Église, les enfants et leurs parents peuvent compter.
J'ai aussi la joie d'accompagner une communauté CVX, une équipe de jeunes professionnels et deux jeunes catéchumènes.
Les voyages formant la jeunesse, je vais tous les 15 jours à Paris pour rejoindre et travailler avec le conseil provincial.

 

 Marseille Christiane 2016

Christiane

J’ai vécu à l’étranger (Tchad, 18 ans) et j’ai le désir d’accueillir ceux qui sont venus d’ailleurs et ont, pour exister, besoin d’amitié et d’aide. L’association Marhaban (« Bienvenue ») est un des lieux où je mets en œuvre mon désir, heureuse d’y vivre aussi un partage œcuménique. Par la paroisse (avec une association « Cent pour un toit » notamment) et à partir de liens créés dans Marseille, je suis heureuse de partager la vie et la foi sous des formes variées !

  Marseille Jeanne 2016

 

 

blancJeanne

Je célèbre des funérailles au grand cimetière de Marseille, je participe à l’équipe d’animation pastorale de la paroisse et fais partie de l’équipe diocésaine de vie spirituelle. J’accompagne régulièrement des retraites, en particulier celle du 3ème An cette année. J’accompagne aussi le groupe des Amies des Auxiliatrices de Marseille.

 

 

Cecile Marseille 

 

Cécile

blancAprès 5 ans de mission au Tchad, me voici en France pour vivre une année appelée "3e An", autrement dit "l'école du cœur" où je suis invitée à me replonger dans les racines de mon désir de suivre le Christ dans le Corps Auxiliatrices.
Cela passe notamment par des temps de relecture et une retraite de 30 jours. Pendant ce temps je suis aussi un cours d'Islamologie, d'arabe et rend quelques services de soutien scolaire dans l'Établissement École-Collège St Mauront dans les quartiers nord de Marseille.

  Marseille ChristineLP

 

 

 

Christine LP

Je suis rentrée du Tchad après 25 ans passés dans ce pays, et j'accompagne ma maman âgée à Marseille, ma ville d’origine. Je me joins à la communauté pour des temps forts et ré-apprivoise ainsi doucement la vie auxiliatrice en France, tandis que la communauté s'ouvre aux réalités du Tchad.

  

 

 

 

 Enfin, nous profitons du beau temps, de la mer, des calanques et de l’arrière-pays provençal : la vie est belle à Marseille !

 

Marseille mer

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Province de France-Belgique des soeurs Auxiliatrices des âmes du purgatoire