Communauté des Engoulevents

 

Engoulevents 2016

 

 

Comme ces oiseaux migrateurs qui reviennent fidèlement à leur port d'attache, nous vivons dans des lieux différents, nous nous retrouvons régulièrement chez l'une ou chez l'autre.

Nous cherchons ensemble à vivre autrement ce qui fait le socle de toute vie communautaire : le partage de nos missions, la prière et le soutien fraternel.

Chantal


Je suis en retraite depuis quelques années, heureuse de mon vécu en hôpital où j'ai travaillé quelques années en temps qu’infirmière, puis responsable d'aumônerie, et de maisons de retraite. Depuis 2009, je vis dans un foyer logement où je partage la vie des 75 résidents, hommes et femmes retraités, venus d'horizons divers et variés; A ce moment-là, j'ai réalisé mon désir de rencontre des plus pauvres, des exclus, accueil des familles ayant l'un des leurs en privation de liberté, à Fleury Mérogis, rencontre avec des femmes en situation de prostitution, faire un bout de chemin avec d'autres chercheurs de Dieu, dans le cadre du catéchuménat paroissial.
Aujourd'hui, je vis une autre dimension de la mission à la suite du Christ qui est celle de me soigner, en restant ouverte et disponible à mon environnement, aux évènements du monde, à tous ces migrants qui quittent tout à la recherche d'une vie meilleure; je la vis aussi avec toutes celles et ceux qui vivent cette expérience de la maladie, dans la souffrance, la solitude, l'incertitude du lendemain, la pauvreté... et dans la confiance et l'espérance en Celui qui m'aime et a donné Sa vie pour nous, pour moi... même dans l'épreuve, il fait chanter dans mon cœur:
"Le Seigneur est ma force et mon chant, Il est mon salut, de qui aurai-je crainte?"

ChantalBorelli    
    mbrigitte

Marie-Brigitte


Après Nice, Paris et Saint-Rémy-Lès-Chevreuse, me voici à Versailles, où je m’enracine et où, depuis presque quatre ans, je continue de tisser des liens avec les résidents et le personnel de l’EHPAD (Établissement pour l’Hébergement de Personnes Âgées Dépendantes). Cette maison est devenue la mienne. « Fleuris là où tu es semé », vis, là où la Vie te mène.
Nous apprenons chaque jour, et nous nous entraidons, à consentir aux dépouillements de l’âge et/ou de la maladie, à nous émerveiller de la qualité humaine du personnel et à contempler les visages de jeunes stagiaires venant d’Europe et d’ailleurs. Solidaires de personnes qui vivent la dernière étape, j’ai été conduite à me rendre présente à quelques-unes qui vivent le grand passage. Moment intense de vie, de Vie…
Pour moi, ici, aimer c’est consentir de bon cœur à recevoir davantage et à manifester comme je peux ma gratitude. J’ESPERE.

Marie


Après de nombreuses années de travail social à plein temps sous des cieux divers mais toujours au service de la même population, j'ai vécu une belle expérience pastorale en aumônerie d'hôpital psychiatrique pendant 13 ans : expérience qui n'est pas vraiment achevée puisqu'elle se poursuit autrement, sous forme de suivi et comme bénévole. Ces mêmes 13 années, j'ai été au service de notre province de France comme secrétaire provinciale ; et depuis déjà 2007, je suis au service de l'Institut comme secrétaire générale, heureuse de voir ainsi mon horizon s'élargir, même si je suis le plus souvent dans mon bureau, mais heureuse de travailler avec une équipe internationale et de respirer chaque jour le vent d'ailleurs. J'ai aussi la joie d'accompagner une petite communauté de 5 sœurs qui vivent en maison de retraite à Versailles : c'est bien de joie qu'il s'agit car je considère comme un beau cadeau de pouvoir vivre des relations aussi fraternelles avec ces femmes, octogénaires et nonagénaires, dont la foi et la vivacité spirituelle et humaine m'émerveillent.

 marie de M    
     BettyPoisson

Betty


A Cergy depuis trois ans, j'habite un ancien presbytère, nommé « Béthel ». Avec une mission d'accueil et d'accompagnement dans ce lieu où de nombreuses nationalités se côtoient, dans le quartier, dans l'église. C'est mon deuxième séjour à Cergy, et c'est avec bonheur que je découvre, redécouvre, des personnes, des lieux, qui me parlent de fidélité, de joie de vivre, de durée dans l'épreuve. Je découvre, et redécouvre cette soif d'amitié, d'écoute, de partage, soif de prière dans la vie d'un grand nombre de personnes.
Etant accompagnatrice d'une communauté Vie Chrétienne, et dans plusieurs instances diocésaines, je rencontre d'autres personnes, sur le diocèse, dans la région.
Je suis également « responsable à distance » de la communauté de Reuilly à Paris.

Marie-France

Après 5 ans passés dans le 18e arrondissement de Paris, je suis à La Barouillère, dans le 6e, où je poursuis mon travail de psychothérapeute. Cette étape m’invite à réinventer diverses formes de service. Le sport, la musique et la pratique de la langue anglaise sont des lieux de rencontres très amicaux.

 Marie france 2016  
     guillemette petech bis

Guillemette

Je suis en foyer logement à Versailles depuis deux ans et je fais partie de la communauté des Engoulevents.
J'ai quitté la Bibliothèque Provinciale depuis un an et cela me permet d'être plus disponible sur Versailles pour la communauté des Augustines. J'accompagne les sœurs de La Clarté qui en ont besoin, au niveau administratif, financier et médical pour les consultations et les visites pendant les hospitalisations.
J'assure aussi au niveau du foyer logement où j'habite, en lien avec la paroisse, le service de la communion le dimanche.

Isabelle


J'ai travaillé durant de nombreuses années comme aumônier de prison à Fleury-Mérogis auprès d'hommes détenus. J'ai arrêté en 2009 pour rejoindre l'équipe de Jean-Marie Delarue au contrôle général des lieux de privation de liberté (voir le site CGLPL.fr). Cela a enrichi mon expérience de la privation de liberté en me faisant entrer au cœur de lieux comme l'hôpital psychiatrique, les locaux de garde à vue, les centres éducatifs fermés, les centres de rétention... et d'autres établissements pénitentiaires que Fleury-Mérogis.
Toutes ces années ont été pour moi d'une incroyable richesse tant sur le plan humain et sociétal que sur le plan spirituel.
Durant toutes ces années j'ai exercé, aussi, comme psychanalyste à Paris.
C'est l'activité que je continue encore maintenant. Elle est une autre façon, tout aussi exaltante, d'approcher le mystère d'une vie humaine.
Au sein de ma congrégation je suis responsable, avec une autre de mes consœurs, du groupe des laïcs qui veulent vivre de la spiritualité de notre fondatrice. C'est un groupe tonique et très fraternel.
Je suis également responsable de la communauté de la Maison Mère.

 Isabelle2015    
         

Province de France-Belgique des soeurs Auxiliatrices des âmes du purgatoire